Une famille chrétienne assassinée en Indonésie : Leurs corps ont été retrouvés démembrés et décapités

« Dans la matinée du 27 novembre, la communauté a été victime d’une attaque sauvage au cours de laquelle le bâtiment de l’Armée du Salut a été incendié avec six maisons de membres. Malheureusement, quatre membres de l’avant-poste ont été tués. »

Quatre personnes d’une même famille, tous membres de l’Armée du Salut, ont été « massacrés » samedi 28 novembre à Lembantongoa, en Indonésie. Un terroriste présumé a mis le feu à l’église et à 6 maisons de familles chrétiennes, puis s’en est pris au capitaine Arnianto, à Mme Mpapa, au lieutenant Abram Kako et à sa femme.

C’est avec « une grande tristesse » que l’Armée du Salut a confirmé cette attaque.

« Lewono Lembantongoa se trouve dans une zone très rurale de Sigi Regency, Central Sulawesi, située à la lisière de la forêt tropicale indonésienne. Dans la matinée du 27 novembre, la communauté a été victime d’une attaque sauvage au cours de laquelle le bâtiment de l’Armée du Salut a été incendié avec six maisons de membres. Malheureusement, quatre membres de l’avant-poste ont été tués. »

Le général Brian Peddle, chef international de l’Armée du Salut, dénonce ces actes et trouve ces informations « très inquiétantes ».

« Dans tous les aspects du ministère et de l’influence de l’Armée du Salut, nous travaillons pour la paix. Nous trouvons les informations de Lembantongoa très inquiétantes. Nos cœurs vont à notre peuple qui a été victime du mal et aux familles de ceux dont la foi a causé un tel préjudice. J’appelle tous les salutistes à prier pour chaque personne qui a été affectée, pour le témoignage continu de notre peuple et pour la guérison dans les communautés. Je demande à notre communauté mondiale de se joindre à nous dans cette prière et je crois que lorsque la paix trouvera sa place, le mal sera vaincu. En tant que général, j’assure notre peuple en Indonésie de notre profond amour et de nos prières. »

Gina Goh, directrice régionale de la CPI pour l’Asie du Sud-Est, dénonce ces assassinats brutaux dans un pays qui « promeut l’harmonie et la tolérance religieuses » :

« La CPI pleure la mort des frères et sœurs indonésiens qui ont été brutalement assassinés par le terroriste présumé. Nous exhortons le gouvernement indonésien à prendre les mesures nécessaires pour le tenir responsable et le traduire en justice. Un tel acte insensé ne peut être toléré dans le pays qui se vante de ‘Pancasila’, l’idéologie d’État qui promeut l’harmonie et la tolérance religieuses. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.