Une « Journée chrétienne indienne » pour montrer que « le christianisme fait partie intégrante de l’histoire de l’Inde »

Ce samedi 3 juillet sera un jour de fête pour les chrétiens en Inde qui célébreront pour la première fois, la Journée chrétienne indienne. 

Fixée pour la fête de Saint Thomas, considéré comme le premier évangélisateur du pays selon la tradition, cet événement vise à souligner que le christianisme n’est pas une religion étrangère en Inde comme le prétendent les extrémistes hindous.

L’apôtre Thomas serait venu en Inde en 52 après JC où il aurait enseigné et baptisé les Indiens avant d’être tué en martyr à coup de lance à Mylapore, au sud de Madras, en l’an 72 rapporte l’Oeuvre d’Orient. La colonie chrétienne de la ville de Madras serait une des plus anciennes du pays.

« Le christianisme fait partie intégrante de l’histoire de l’Inde depuis 2000 ans et a donné naissance à de nombreuses formes indigènes de vie chrétienne. Tout effort pour défaire cette grande contribution civilisationnelle équivaut à nier le fondement même de l’Inde elle-même. » affirme le père Babu Joseph, ancien porte-parole de la Conférence épiscopale catholique indienne, dans un entretien avec Asia News.

Selon lui, le choix de la fête de saint Thomas « signale un mouvement positif vers le dépassement des opinions divergentes apparentes sur l’histoire de l’arrivée de Saint Thomas en Inde ».

Le père Joseph aimerait également que l’UNESCO reconnaisse certaines des anciennes églises de l’Inde et que les contributions chrétiennes dans l’histoire de l’Inde soient mises en évidence dans des publications. » Ce serait une étape importante pour faire du christianisme une partie de l’histoire et de l’éthique indiennes » affirme le prêtre qui ajoute que « à la lumière des tentatives de certaines organisations pour créer l’impression que le christianisme est étranger à l’Inde, il est nécessaire de souligner son ancienneté dans le pays ».

Des chrétiens de différentes confessions se sont associés pour aboutir à cet événement exceptionnel. Les initiateurs de cette journée déclarent que chaque année, ils pourront ainsi préserver leur « identité au sein du patrimoine culturel de l’Inde » tout en s’unissant « à tous ceux qui souhaitent la célébrer, quelle que soit la langue, coutume, croyance, région ou religion ».

Avec la célébration de cette « Journée chrétienne indienne », les chrétiens souhaitent également « lancer une Décennie de célébration (2021-2030) pour honorer le 2000e anniversaire de la mission terrestre du Seigneur Jésus-Christ dont l’enseignement et les principes de vie ont contribué à façonner et à transformer l’Inde et le monde ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : lakshmipathilucky / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.