Une loi anti-conversion menace la liberté religieuse au Népal

C
SW (Christian Solidarity Worlwide) a déclaré que cette loi pourrait mettre en danger la liberté religieuse des Népalais.

Voici ce que déclare le projet de loi à ajouter à la constitution Népalaise :

« Nul ne peut tenter de changer la religion de quelqu’un ou de le convertir à une autre religion, ou de déranger ou de mettre en danger la religion des autres. Ces actes seront punis par la loi ».

Si ce projet de loi venait à passer, cela pourrait signifier, une restriction sévère de la liberté religieuse pour les citoyens népalais selon l’organisation CSW.

« Il ne permet pas de voir le fait de choisir ou de changer sa foi comme un choix personnel positif ou comme un droit personnel, » déclare un communiqué de CSW. Il qualifie le projet de loi comme « incompatible avec l’esprit de la déclaration des droits de l’homme ».

CSW a aussi exprimé son inquiétude sur le fait que la loi puisse être interprétée de façon à ce que quiconque parle de sa religion à quelqu’un d’autre puisse être accusé de tentative de conversion et puni par la loi.

« Cela met en danger deux lois internationales fondamentales et garanties pour chaque individu : premièrement la liberté d’expression, et deuxièmement le droit de suivre une religion de son choix et de manifester ce choix par des actions ou des paroles. »

Jusqu’en 2008, Le Népal était le seul état Hindou dans le monde, mais il est devenu par la suite un état laïque.

Les chrétiens au Népal représentent moins de 2%  des 28 millions d’habitants de ce pays très majoritairement Hindou.

Source : Christian Today

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?