Une mère et ses enfants pendus en Ouganda après avoir assisté à la messe de Noël

« Quand il est entré dans l’église, sa femme et les enfants étaient assis à l’arrière. Il l’a sortie de l’église et à environ 100 mètres de là, un membre l’a vu battre sa femme. »

En Ouganda, une mère, Shamira Nakato, et ses deux enfants, âgés de 3 et 8 ans, se sont rendus à la messe de Noël, puis au culte du dimanche qui suivait. La mère et l’aîné des enfants se convertissent. Mais le 28 décembre, ils sont tous les trois retrouvés pendus dans leur maison du district de Kayunga.

C’est un voisin qui avait invité Shamira à l’église, alors que son mari était parti pendant deux jours. Le pasteur explique qu’elle a alors rencontré Jésus avec « une profonde conviction ». Son fils a également accepté Jésus. Il dit avoir prié pour elle et l’avoir invitée à la réunion de prière du lundi.

Alors qu’elle était à l’église avec ses enfants le 27 décembre, son mari est revenu. Un voisin lui a expliqué la situation. Le pasteur raconte alors :

« Quand il est entré dans l’église, sa femme et les enfants étaient assis à l’arrière. Il l’a sortie de l’église et à environ 100 mètres de là, un membre l’a vu battre sa femme. »

Le pasteur précise ensuite que des cris ont été entendus dans sa maison.

Le lendemain, un voisin s’est rendu chez Shamira. Il a retrouvé Shamira et ses deux enfants pendus, puis a déclenché l’alerte. La police est venue et a fait transporté les corps à l’hôpital pour qu’ils soient autopsiés. Une affaire d’homicide a été ouverte par la police, qui recherche le mari.

M.C.
Source : Morning Star News

Crédit image : Shutterstock.com / mbrand85 / Eglise chrétienne catholique en Afrique, Ouganda

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.