Une nouvelle attaque de Peuls au Nigeria cause la mort de 13 chrétiens

« Ils tiraient avec des fusils dans toutes les directions, forçant les villageois à se précipiter dans les buissons environnants. Les cadavres des personnes tuées ont été évacués par des soldats et des policiers vers la morgue de l’hôpital Mangu Cottage. »

Mercredi dernier, 13 chrétiens ont été assassinés par des bergers peuls au Nigeria, 3 autres sont été blessés. Le drame s’est produit dans le village de Kulben, dans l’État de Plateau. Une vingtaine de peuls armés ont pénétré le village et ont semé la terreur.

Michael Mutding, un témoin, raconte les faits à Morning Star News.

« Ils tiraient avec des fusils dans toutes les directions, forçant les villageois à se précipiter dans les buissons environnants. Les cadavres des personnes tuées ont été évacués par des soldats et des policiers vers la morgue de l’hôpital Mangu Cottage. »

Bala Fwengje est un législateur représentant la région de la Chambre d’assemblée de l’État du Plateau. Il maintient que des « efforts » sont faits pour contrer cette persécution.

« Cette attaque contre mon peuple par ces bergers est un choc pénible pour nous, car des efforts ont été faits par les agences de sécurité pour limiter ces attaques incessantes contre notre peuple. C’est triste que ces attaques soient toujours menées par les bergers contre notre peuple sans provocation. »

Le gouverneur de l’État de Plateau a promis de « traiter avec fermeté et fermeté toute personne jugée coupable d’attaquer ou d’inciter des personnes à mener des attaques les unes contre les autres ».

Le même jour, 4 séminaristes avaient été enlevés dans la ville de Kaduna. Nous sommes toujours sans nouvelles d’eux.

Prions pour les chrétiens persécutés au Nigeria.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.