Une nouvelle église touchée par des tirs de roquettes au Myanmar

« La nuit, toute la ville de Demoso était assiégée par l’armée et les gens fuyaient la guerre. Le temple a été détruit. Les tirs d’artillerie ont frappé vers sept ou huit heures du matin. Deux réfugiés ont fui le village. »

Au Myanmar, quatre jours après le bombardement de la cathédrale du Sacré-Cœur de Pekhon, qui avait causé la mort de quatre personnes venues s’y réfugier, c’est l’église Saint-Joseph dans la ville de Demoso qui a été prise pour cible.

Selon l’Agence Fides, des roquettes tirées par les militaires de l’armée régulière birmane dans la nuit de mercredi à jeudi, alors que la ville est au cœur de violents conflits entre les militaires et des groupes de résistants locaux.

Le bâtiment a été endommagé mais aucune victime n’est à déplorer. Devant l’accroissement des violences, le prêtre avait en effet pris l’initiative de mettre les populations qui s’y étaient réfugiées, à l’abri dans une chapelle plus petite et isolée.

Un média local relaye les propos d’un civil qui parle d’un état de siège et de populations en fuite.

« La nuit, toute la ville de Demoso était assiégée par l’armée et les gens fuyaient la guerre. Le temple a été détruit. Les tirs d’artillerie ont frappé vers sept ou huit heures du matin. Deux réfugiés ont fui le village. »

Le Père Philip Aung Nge, procureur du diocèse de Loikaw qu’il s’agit d’une « situation de guérilla urbaine qui n’a pas été vue au Myanmar depuis 1948”. Il précise que les églises ne sont pas une “cible intentionnelle ».

« Nous ne pouvons pas dire que les églises sont une cible intentionnelle mais nous constatons que l’artillerie des militaires tire sans distinction sur la ville sans épargner les cibles civiles comme les monastères, les églises, les écoles, les maisons. […] Dans toutes les églises de l’État, nous dispensons une assistance sous forme de nourriture, de médicaments, mais aussi de consolation et de réconfort spirituel. »

M.C.

Crédit image : Maung Nyan / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.