Une prière qui mène à Dieu

Votre vie de prière est fade? Dans La prière fervente et efficace (éd. RDF), le pasteur ougandais Michael Kimuli propose trois étapes pour arriver à une vie de prière redynamisée. Il se base sur le texte de Luc 11,9: « Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira ».

« Seigneur, je te prie pour mon mari, mes enfants, euh… Guéris mon rhume, amen! ». Avez-vous l’impression que vos prières se limitent parfois à une série de formules récitées ou d’ « informations » sur votre situation? Une fois votre « liste » épuisée, vous vous levez et passez à autre chose, avec le sentiment d’avoir passé un moment plutôt ennuyeux… Pas étonnant que la prière apparaisse alors comme une corvée de plus dans une journée bien remplie! Trois étapes pour retrouver un vrai dialogue avec Dieu.

1. Demander

Le pasteur africain Michael Kimuli compare la prière à l’ascension d’une colline; la prière de supplication en serait le point de départ.

« A ce niveau, vous savez exactement ce que vous voulez dire à Dieu et ce que vous voulez obtenir de lui. »

Pour que la prière soit efficace, le pasteur précise qu’il faut notamment demander avec foi, avoir de justes motifs, être précis, demander en accord avec la volonté de Dieu et vivre droitement. Rien que ça!

Cependant, nos prières ne devraient pas se limiter à ce niveau, qui n’est qu’à sens unique, sous peine de ne pas pouvoir « entrer en communion avec Dieu », écrit Michael Kimuli.

2. Chercher

Quand on arrive au bout de sa liste de sujets de prière, que les mots commencent à faire défaut, le moment est venu de rechercher Dieu.

Le pasteur écrit:

« Tant de personnes passent à côté du meilleur parce qu’elles s’arrêtent de prier après le niveau ‘demander’! ». Rechercher Dieu, c’est dépasser le souci de satisfaire ses besoins terrestres et désirer Dieu lui-même en le mettant au centre. Là est la vraie joie: «Quand vous trouverez Christ, vous trouverez tout. »

A ce niveau, on ne prie plus avec son intelligence, mais avec son âme. L’auteur détaille: « Vous commencez à vouloir vivre plus de réalités spirituelles, à être proche de Dieu. Vous n’avez plus envie de vous arrêter ». Dieu nous donne lui-même les mots qui nous manquent pour exprimer nos sentiments profonds (Rom. 8, 26).

« Et parfois, Dieu vous aide à exprimer cette faim par de profonds soupirs ou des larmes. Nous avons tous besoin d’arriver au moins de temps en temps à un point où seules les larmes parlent. »

3. Frapper

Si « demander » procède de notre intelligence et que « chercher » résulte de notre âme, le niveau « frapper » émane de l’Esprit. C’est le stade le plus élevé des trois manières de prier. En plus de nous aider à prier, le Saint-Esprit prie à travers nous: c’est la prière d’intercession, qui nous fait percevoir les choses selon le point de vue de Dieu.

« Vous vous trouvez simplement dans sa présence, où il partage avec vous ce qu’il a à cœur, ses sentiments pour des personnes. Alors, vous commencez à le supplier pour elles. »

Car nous ne pouvons pas être aussi proches de Dieu et en même temps rester indifférentes aux besoins des personnes qui nous entourent. Nous devons rester assez longtemps dans la présence de Dieu pour qu’il nous parle. Cela implique que, plutôt d’intégrer Dieu à notre programme, nous devrions nous plier à son programme!

R.Piaget

Retrouvez plus d’articles sur SpirituElles, le magazine qui rassemble les femmes chrétiennes de la francophonie.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.