Une prime de 53 000 euros promise à celui qui décapitera le chrétien Faraz Pervaiz

Faraz Pervaiz, accusé de blasphème au Pakistan, est actuellement exilé en Thaïlande.

Faraz Pervaiz est un chrétien pakistanais condamné à mort pour blasphème. Ce défenseur des Droits de l’Homme vit actuellement en Thaïlande où il s’est exilé après avoir été accusé de blasphème en 2014.

Au Pakistan, des affiches annoncent une prime de 10 millions de roupies pakistanaises, soit environ 53 000 euros, à quiconque le décapitera. Il s’agit, selon l’auteur de l’affiche, du « prix de la tête du blasphémateur maudit« .

Et c’est une photo de cette affiche que Farza Pervaiz utilise comme photo de profil de son compte Twitter.

Le chrétien, père de trois enfants, est accusé d’avoir publié des contenus blasphématoires sur les réseaux sociaux. En 2013, il avait soutenu les chrétiens de la Joseph Colony de Lahore, où 116 maisons et deux églises avaient été pillées. Il avait alors mené des manifestations et tenu un blog, jugé blasphématoire, sur lequel il avait critiqué Mahomet.

Au Pakistan, profaner le prophète est passible de la peine de mort.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.