Une rentrée riche en changement et en projets pour l’IRCOM (Institut de relations publiques et de communication)

Éclairée par la pensée chrétienne, l’Ircom a pour vocation de former des personnes responsables, prêtes à s’engager dans le monde et à en relever les défis.

L’Ecole supérieure privée Ircom poursuit son développement et cherche à rayonner à travers la France sans négliger son identité et son ancrage local et historique. Une stratégie 2035 a été formalisée pour définir les grandes orientations pour l’avenir.

« L’Ircom n’est pas une école de communication », insiste Pierre Collignon, directeur de cette école privée dont l’acronyme signifie Institut de relations publiques et de communication. L’établissement basé aux Ponts-de-cé, a élargi son horizon vers les humanités et le management.

A l’heure actuelle, 320 étudiants sont rattachés au campus angevin, 180 à Lyon (Rhône) et 70 à Yaoundé (Cameroun). En troisième année, les étudiants suivent leurs études à l’étranger. « Nous avons 50 universités partenaires dans le monde ».

L’école de l’engagement

Dans le cadre de leur formation, les jeunes doivent s’engager auprès d’une association. « Nous voulons permettre aux étudiants d’expérimenter la richesse de l’engagement. Cette notion doit se cultiver très vite, très tôt », affirme avec conviction le directeur Cette particularité illustre l’ancrage de l’école qui associe dans tous ses parcours les humanités et le management.

« Nous voulons donner aux étudiants les moyens de comprendre le monde pour pouvoir s’y engager au service du bien commun. »

L’Ircom organise une journée de rencontre et cette année 22 associations sociales et culturelles ont pu participer dont Simon de Cyrène, le Secours Populaire, France Alzheimer, la maison Lazare. « On pourrait s’appeler l’école de l’engagement », suggère Johan Glaisner, qui est devenu à compter de cette rentrée, après dix ans d’enseignement au sein du pôle solidarité, directeur adjoint et directeur académique. Il est chargé de rendre cohérent et d’unifier tous les programmes de formation, en prenant en compte toutes leurs dimensions : recherche, formation continue, international.

De nouvelles formations

L’Ircom a la volonté de poursuivre son développement dans le territoire français, avec le savoir-faire pédagogique et éducatif de l’école. En plus de diversifier son offre de formation, elle manifeste le souci de préserver la relation étudiante, de personnaliser le mieux possible le parcours individuel.

« On souhaite proposer de nouvelles formations pour répondre aux besoins du monde. »

Bertrand Senez en dévient le directeur de développement. Un axe primordial qui demande du temps et des partenaires. « Chaque site aura la possibilité de rayonner en étant toujours relié à la maison mère », explique Pierre Collignon.

Avec une volonté forte d’intensifier la vie étudiante mais aussi de contribuer à l’effort local pour mieux loger les étudiants, il est prévu de construire une résidence étudiante. Les travaux démarreront en fin d’année sur le site du campus, en partenariat avec Podeliha. 35 étudiants pourront y être hébergés dans des T2 ou des T3. Cette configuration veut favoriser le vivre ensemble dans des équipements partagés.

Merci au journal Ouest France ainsi qu’à l’Ircom qui nous ont permis de vous proposer cet article.

L’Ircom est membre du collectif ASAH, réseau de trente ONG d’inspiration chrétienne.

Amélie Roumeas

Crédit image : Capture d’écran YouTube

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.