Une « super-station » de radio va annoncer l’Évangile dans toute la Corée du Nord

« Le défi dans le monde turbulent d’aujourd’hui n’est pas seulement d’annoncer l’Évangile, mais de le proclamer avec audace, même face à la persécution. Pour les membres de la FEBC, cela signifie être courageux dans des endroits où le fait de partager la Parole de Dieu pourrait vous faire fuir, ou vous faire tuer. »

La Corée du Nord est « l’une des sociétés les plus isolées et réprimées dans le monde ». Il n’y existe « aucune liberté religieuse ». Mais la Far East Broadcasting Compagny est sur le point d’émettre un signal radio qui va défier l’autorité dictatoriale de Kim Jong-Un.

Ed Cannon, le président de la FEBC raconte :

« C’est une station AM de 250 000 watts qui couvrira clairement la Corée du Nord. […] Nous avons sécurisé un emplacement sur la côte ouest de la Corée du Sud, à quelques kilomètres au sud de la zone démilitarisée. C’est un endroit parfait car le signal traverse l’océan sur quelques kilomètres, puis se dirige directement vers la Corée du Nord. »

C’est grâce à l’investissement des sud-coréens et de plusieurs évadés nord-coréens que le message de Jésus va être annoncé dans « le pays entier » :

« La stratégie de notre organisation est d’utiliser les peuples autochtones dans leur langue maternelle pour produire des programmes. Nous avons une grande partie de la population sud-coréenne qui diffuse et nous avons également un certain nombre d’évadés, des réfugiés de Corée du Nord qui sont venus dans notre organisation. »

La Far East Broadcasting Compagny est née il y a 74 ans, sous l’impulsion de deux étudiants du Southern California Bible College, Bob Bowman et John Broger. Son seul but est de « diffuser Christ dans le monde » :

« Le défi dans le monde turbulent d’aujourd’hui n’est pas seulement d’annoncer l’Évangile, mais de le proclamer avec audace, même face à la persécution. Pour les membres de la FEBC, cela signifie être courageux dans des endroits où le fait de partager la Parole de Dieu pourrait vous faire fuir, ou vous faire tuer. […] C’est un moment unique dans le temps. La fenêtre d’opportunité ne restera peut-être pas ouverte, mais à la FEBC, nous nous engageons à saisir cette occasion pour rassembler courageusement toutes nos ressources pour Dieu. »

Être chrétien en Corée du Nord, c’est faire face à des « punitions sévères », « arrestation, torture, emprisonnement, exécution des croyants et des membres de leur famille ». Selon le dernier rapport de la commission internationale sur la liberté religieuse, 50 000 chrétiens seraient détenus dans des camps de travaux forcés.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?