USA : Si ces chrétiens irakiens sont expulsés, ils seront « mutilés et massacrés par Daech »

Dimanche 11 juin, la sortie à la plage de la famille Barash s’est terminée par l’arrestation de Moayad, 47 ans, le père de Cynthia, 18 ans.

Moayad est un chrétien originaire de Bagdad. Comme lui, 30 à 40 personnes selon les sources, auraient été arrêtées par les agents de l’immigration et de l’application des douanes, en vue d’une expulsion pour un retour en Irak. Ces arrestations font suite aux décisions de l’administration Trump de lutter contre l’immigration.

Cette opération a suscité une vague d’indignation aux Etats-Unis, poussant l’ICE à sortir du silence, déclarant que ces expulsions ne concernaient que les personnes ayant reçu « des condamnations pénales pour crimes, homicides, viols, voies de faits aggravées, enlèvements, cambriolage, trafic de drogue, vol, violation d’armes et autres infractions. »

Mais Cyntia raconte à CNN :

« Il a fait quelque chose de mal il y a 30 ans. Il n’a rien fait aujourd’hui, hier, il y a un an. »

Selon Mark Arabo, un homme d’affaire américain chrétien chaldéen, originaire d’Irak et président de la Fondation Humanitaire des Minorités :

« Certains ont des problèmes avec la probation ou les cartes vertes, mais la plupart sont ici légalement. »

Lundo Attisha, directrice de la communication de la Fondation Humanitaire des Minorités, qui prend en charge depuis 3 ans les victimes de Daech, a déclaré que certaines de ces personnes menacées d’expulsion, étaient aux Etats-Unis depuis 30 ans.

« Ce sont des citoyens américains, ils ne sont pas irakiens. S’ils sont remis en Irak, ils seront confrontés à la mort, c’est aussi simple que cela. Beaucoup n’y ont plus de famille. Ils n’ont aucune protection. Leurs maisons ont probablement été détruites par Daech. »

Pour Mark Arabo, ces expulsions reviennent à « envoyer des bovins à l’abattoir. »

« Ce sont des chrétiens qui seront abattus à leur arrivée en Irak… Le fait que Donald Trump puisse renvoyer des chrétiens irakiens dans une zone de génocide est hors de propos. Cela n’a aucun sens. »

Ce chef de file de la communauté chrétienne chaldéenne a également déclaré au Gospel Herald :

« S’ils sont renvoyés en Irak, ils seront mutilés, ils seront forcés de se convertir à l’islam ou seront massacrés par Daech. Ils seront soumis aux crimes les plus odieux que vous pouvez imaginer. »

La rédaction

Crédit image : Mark Arabo

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?