Vague de violence au Soudan du Sud après l’appel à débarrasser la « région musulmane » des chrétiens

Un appel à la haine des chrétiens dans une mosquée entraine agressions au couteau, violence, menaces et harcèlement.

Mariel Bang avait 35 ans. Chrétien, marié et père de quatre enfants âgé de 1 à 4 ans, il vient d’être poignardé à mort, au Soudan du Sud, par des hommes qui avaient reçu pour consigne de débarrasser la « région musulmane » des chrétiens. Une source a raconté à Morning Star News l’origine de cette persécution.

Le 6 juin dernier, dans une mosquée de la région d’Al-Jerif Est, des imams ont appelé les fidèles à débarrasser la « région musulmane » des chrétiens. Le soir-même les attaques contre les chrétiens ont commencé.

Armés de bâtons et de fusils, trois jeunes hommes ont attaqué deux chrétiens qui quittaient le marché local. Les assaillants criaient :

« Ils doivent quitter cet endroit de force. »

Ariere Sathor, 18 ans, est dans un état critique à cause d’une blessure à la tête.

Le lendemain, des foules de jeunes musulmans ont mis le feu à 16 abris de réfugiés, blessant 10 chrétiens. L’une des victimes précise que les femmes chrétiennes sont harcelées depuis longtemps par les hommes musulmans.

« Ce problème nous dérange. Ce n’est pas acceptable. Mais que pouvons-nous faire, oh Dieu ? »

Samedi 20 juin, dans la ville d’Omdurman et dans la région de Shigla, cinq chrétiens ont été tués sous les cris de « Allah Akbar » par des jeunes hommes musulmans. Parmi eux, Mariel Bang. Avant de partir, les assaillants ont proféré des menaces :

« Nous brûlerons cet endroit. »

Après la destitution d’Omar el-Béchir, et sous le gouvernement de transition, les chrétiens nourrissaient pourtant l’espoir de la fin de leur persécution.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.