Vague d’expulsions de chrétiens en Turquie

« Depuis l’incident de Brunson, tous les pasteurs protestants sont traités avec suspicion. […] Trente-cinq pasteurs de la communauté turco-protestante connaissent des problèmes de ce type. »

Joy Subasigüller, originaire de Floride, vit en Turquie. Elle y est mariée depuis sept ans à Lütfü, pasteur protestant à Ankara, et est la mère de trois jeunes enfants, nés en Turquie. Elle vient d’apprendre que la demande de renouvellement de son permis de séjour a été refusée et qu’elle doit se préparer à son expulsion.

Une décision qui attriste Joy.

« Cette décision me rend très triste. J’aime la Turquie et le peuple turc. Je vis ici depuis dix ans, ce furent les meilleures années de ma vie. »

Une décision surtout incompréhensible d’après son mari, citoyen turc. Ce dernier affirme auprès de Deutsche Welle que sa femme serait considérée comme une « menace pour la sécurité nationale et l’ordre public ».

« Nous sommes des gens qui prions pour notre pays. Nous ne menaçons pas l’intérêt national. »

Interrogée par International Christian Concern, Joy expliquait :

« La Turquie est ma maison. J’aime beaucoup la Turquie et le peuple turc. Ma famille a des liens très forts avec des amis turcs ici et en particulier avec la famille de Lütfü qui serait dévastée si nous devions déménager de façon permanente dans un autre pays. De nombreux chrétiens protestants étrangers (y compris de nombreux Américains) ont été forcés de quitter la Turquie ou se sont vus interdire l’entrée au motif que leurs activités chrétiennes sont une ‘menace pour la sécurité nationale et l’ordre public’ même si leurs activités sont légales. En fait, certains protestants se sont vus refuser la résidence simplement parce qu’ils ont assisté à des réunions telles que la conférence annuelle de la famille de l’Association protestante turque et un séminaire sur la façon de servir légalement et efficacement les enfants chrétiens dans l’église. La liberté de religion est un droit accordé par la constitution turque et la Déclaration universelle des droits de l’homme que la Turquie a signé. Nous demandons et prions pour que ce droit soit respecté par les tribunaux turcs et appliqué dans tous les domaines du gouvernement. »

Timur Topuz, président de la Fondation de l’église protestante d’Istanbul (IPKV), révèle l’hostilité croissante à l’égard des pasteurs protestants.

« Depuis l’incident de Brunson, tous les pasteurs protestants sont traités avec suspicion. […] Trente-cinq pasteurs de la communauté turco-protestante connaissent des problèmes de ce type. »

C’est en effet le cas du pasteur américain Zach Balon, de l’église New Hope à Istanbul. Le 24 juin, il n’a pas pu monter dans l’avion qui devait le ramener, lui et sa famille, en Turquie.

Dans un communiqué, la Fondation de l’Église protestante d’Istanbul, explique que ce phénomène a commencé en 2019.

« C’est avec une grande tristesse que nous devons vous informer que depuis 2019, il est devenu de plus en plus difficile pour le clergé protestant étranger servant en Turquie de résider dans notre pays. »

Pour Mervyn Thomas, directeur général de Christian Solidarity Worldwide, ces expulsions sont « profondément inquiétantes ».

« Les expulsions sont profondément inquiétantes. Ces travailleurs avaient tous les documents légaux nécessaires pour vivre et travailler dans le pays, mais ils sont expulsés par un gouvernement qui continue de sévir contre le christianisme conformément à une philosophie directrice qui assimile le fait d’être turc à celui d’être musulman. Pire encore, dans plusieurs cas, l’expulsion peut entraîner la séparation des familles. Nous appelons le gouvernement turque à respecter le droit à la liberté de religion ou de conviction pour tous les citoyens et à mettre fin à l’expulsion de ces travailleurs chrétiens, qui résident légalement dans le pays. »

Être séparée de sa famille, c’est ce que risque Joy, qui allaite pourtant encore son dernier-né. La famille a fait appel de cette décision.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.