Venezuela : Une religieuse fait entendre sa voix au coeur de la violence d’une manifestation anti-gouvernement

Depuis le début du mois d’avril, les vénézuéliens en proie à une crise économique et sociale, réclament des élections anticipées dans leur pays au travers de manifestations de masse violemment réprimées par le gouvernement.

L’institut de sondage Meganalisis, estime que 2,6 millions de personnes auraient participé aux manifestations de Caracas, et 6 millions à celles d’autres villes du pays. Parmi les manifestants, une religieuse a fait entendre sa voix au coeur de la violence. Alors que les forces de police s’apprêtait à tirer sur la foule, Soeur Esperanza s’est dirigé vers celui qu’elle pensait être le chef dans l’espoir de mettre fin à la violence.

« Si vous êtes vénézuéliens, nous sommes vénézuéliens. »

Interrogée plus tard, Soeur Esperanza a déclaré « ne pas avoir eu peur ». Le gouverneur de l’état de Miranda a félicité l’attitude la religieuse sur Twitter.

« Même la nuit la plus noire se terminera avec le lever du soleil. Que Dieu bénisse et accompagne Soeur Esperanza! »

Après la diffusion des images de Soeur Esperanza sur les réseaux sociaux, les partisans du Président Maduro ont essayé de discréditer la soeur, la déclarant cubaine et liée à un groupe de contre-espionnage. La conférence épiscopale du Venezuela a déclaré en retour que la soeur faisait bien partie de la congrégation salésienne, et a incité les vénézuéliens à ne pas « donner d’écho aux fausses rumeurs ».

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.