Vibrant plaidoyer de l’archevêque d’Erbil pour « la survie du christianisme » en Irak

« Les tensions actuelles menacent des communautés très fragiles qui sont fatiguées de la guerre et de ses conséquences tragiques. Elles ont déjà beaucoup trop souffert et ne peuvent plus faire face à un avenir incertain. »

Tirs de roquette, bombardements, missiles balistiques et attaque de drone. C’est l’escalade dans les tensions entre l’Iran et les États-Unis. Dans ce contexte, l’archevêque chaldéen d’Erbil craint que l’Irak ne devienne le lieu d’affrontements des deux pays. Il témoigne de la situation auprès de l’Aide à l’Église en Détresse.

« Les tensions actuelles entre les deux puissances ne doivent pas s’intensifier. L’Irak souffre de guerres par procuration depuis des décennies ; elles ont déchiré notre pays. »

Et ces conflits auraient un « impact disproportionné sur les chrétiens irakiens et les autres minorités ». Or il le rappelle, « nous ne voulons pas vivre dans la peur et l’anxiété ».

« Les tensions actuelles menacent des communautés très fragiles qui sont fatiguées de la guerre et de ses conséquences tragiques. Elles ont déjà beaucoup trop souffert et ne peuvent plus faire face à un avenir incertain. »

L’archevêque d’Erbil demande à « la communauté internationale d’agir de toute urgence pour user de son influence afin d’apaiser les tensions ». Il le répète, « paix et harmonie » sont essentielles pour « la survie du christianisme ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.