Vidéo : Un prêtre-prestidigitateur devant le Pape évoque l’action de Dieu pour les coeurs brisés

Le prêtre José Luis Gonzalez Santoscov s’est présenté devant le Pape avec un tour de prestidigitation pour évoquer avec lui les blessures du coeur humain et la restauration divine.

José Luis Gonzalez Santoscoy est prêtre à Guadalajara, au Mexique. Sur les réseaux sociaux, il dit « partager sa passion de suivre le Christ ». Et il le fait avec succès si l’on en croit ses 356 000 abonnés sur Facebook. On peut probablement dire sans se tromper qu’il est le premier à être reçu par le Pape François pour faire un tour de prestidigitation.

Le prêtre incite chacun à utiliser « ses talents et ses charismes dans un service de mission permanent« .

« Je fais de la magie, mais Dieu fait des miracles. »

Alors, c’est avec deux coeurs rouges qu’il arrive devant le Pape. Des coeurs en papier, pour symboliser la fragilité du coeur humain. Il donne un coeur au Pape et garde le second.

« Le coeur de l’homme est fragile. […] Qu’est-ce qui brise le coeur de l’homme ? »

Le Pape répond, alors, « la haine, l’envie… et les commérages ». À chaque réponse, chacun déchire les coeurs, qui finissent ainsi en petits morceaux. Le prêtre continue.

« Jésus veut renouveler notre coeur par la grâce, à travers l’expérience de la prière. »

Il prend alors les deux coeurs brisés, les assemble et demande au Pape.

« Pouvez-vous me dire ce qui peut reconstruire un coeur brisé ? »

Ce dernier répond « l’humilité, le service et la capacité de se laisser chercher par Jésus ». Tout en manipulant les bouts de papier, le prêtre-prestidigitateur parle ensuite du rôle du Saint Esprit.

« Nous pensons qu’aux yeux du monde nous sommes infiniment insignifiants, mais nous devons nous laisser toucher par le Saint Esprit, par le souffle de l’Esprit Saint. »

Il demande alors au Pape de souffler sur les coeurs.

« Lorsque nous livrons ces morceaux de coeur au Seigneur, nous nous laissons toucher par le Saint Esprit et transformer par la grâce de Dieu, peu importe combien de blessures. […] Quand le coeur est brisé, le coeur ne peut pas aimer. […] Mais Jésus peut renouveler notre coeur. »

Il révèle alors à nouveau les coeurs qu’il a dans les mains. Ils ne sont plus brisés. Les deux coeurs sont désormais liés par une guirlande de petits coeurs, symboles des « fruits » qu’ils peuvent désormais porter. La vidéo se termine par les sourires et les rires de l’assistance à l’issue de ce moment étonnant.

M.C.

Crédit Image : giulio napolitano / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.