La ville chrétienne de Bartella en Irak est libre, les combattants replacent une croix sur l’église

Après Qaraqosh, c’est au tour de Bartella d’être libérée de l’emprise de l’État Islamique. Scène de joie mais aussi de colère au regard de la désolation laissée par Daech.

La petite ville de Bartella avait, tout comme Qaraqosh, été envahie il y a deux ans. Deux ans de destruction, de violence et d’esclavage aux mains de Daech. Comme chez sa voisine Qaraqosh, beaucoup avaient fuit, d’autres étaient restés. Certains chrétiens assyriens avaient résisté en constituant les Forces de la Plaine de Ninive.

Dans une vidéo de France 24, on peut voir les combattants épuisés et heureux de reprendre leur ville. L’un d’entre eux manifeste sa joie en répandant le sable de sa chère Bartella sur le visage. Un peu plus tard, les combattants fabriquent une croix en bois pour la replacer sur l’église démolie.

« Je vais remettre la croix sur l’église. Regarde Daech, je vais la remettre ! »

Hussam Salem, l’un des combattants déclare :

« Notre peuple s’est dispersé, nos enfants sont morts, et nous nous sommes retrouvés sous des tentes. Alors je voudrais passer ce message à mon peuple : ‘Bartella est reprise' »

Dans l’église dévastée de Bartella, la colère et l’indignation ont peu à peu laissé place à la prière des combattants.

cartearticle

Une messe a déjà été célébrée dans l’église même.

Les cloches sonnent à nouveau à Bartella !

H.L.

Découvrez aussi le reportage de France 24

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.