Violée puis lapidée, laissée inconsciente une fillette de 8 ans échappe à son agresseur au Pakistan

La jeune chrétienne a survécu au drame. Son agresseur a été arrêté. Il risque la peine de mort.

Liza Younas est une jeune chrétienne âgée de 8 ans. Elle vit au Pakistan, dans l’État du Pendjab. Le 2 septembre, ses parents l’ont envoyé faire une course dans son quartier. Elle a alors vécu l’horreur.

Une demi-heure après avoir été envoyée dans un magasin, Liza n’est pas rentrée chez elle. Ses parents s’inquiètent et partent à sa recherche, aidés par leurs voisins. C’est dans une rue à côté de chez eux que la fillette est retrouvée.

Ashiknaz Khokhar, militant des Droits de l’Homme, a soutenu la famille de Liza dans sa bataille judiciaire. Il témoigne auprès de l’Agence Fides de l’indicible :

« C’est la cruauté d’un homme musulman, qui le soir du 2 septembre a enlevé une fille mineure dans la rue, l’a violée et, pour cacher son crime, a essayé de tuer la fille en la frappant avec une pierre et en la laissant inconsciente sur le sol. Puis il s’est enfui. »

La police pakistanaise a mené une enquête et affirme avoir arrêté le coupable, Muhammad Bota. La jeune fille l’a reconnu. En vertu de l’article 376 du Code pénal pakistanais, il encourt la peine de mort ou une peine de prison allant de 10 à 25 ans.

Ashikhnaz Khokhar explique que « les cas d’abus sexuels sont particulièrement odieux et encore plus lorsqu’un acte abominable de violence sexuelle est commis sur un enfant ». Il dénonce le traumatisme de la fillette, désormais prise en charge par un psychologue, ainsi que d’autres médecins.

Le militant honore également l’attitude des forces de polices, du personnel soignant et du ministre chrétien Ejaz Alam Augustine. Il les remercie pour leur « coopération ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.