Virus Zyka : les évêques de Colombie dénoncent une manipulation du lobby pro-avortement

Le lobby pro-avortement prendrait pour prétexte la propagation du virus Zyka pour imposer à la Colombie des lois « pro-avortement ».

D
ans un communiqué paru le 5 février, sur le site web de la Conférence des évêques de Colombie, les évêques de Colombie dénoncent une manipulation du lobby pro-avortement.

« Sans aucun doute, le lobby pro-avortement profite de cette situation pour libéraliser la loi en Colombie, avec l’aide de la pression internationale des Nations Unies et des grandes entreprises de l’avortement. »

La communauté internationale suspecte le virus Zyka d’être responsable de la microcéphalie, une malformation de la boite crânienne qui se produit au cours de la grossesse et qui entraine d’importants retards mentaux. Toutefois comme le rappellent à juste titre les évêques colombiens, le lien entre le virus Zyka et la microcéphalie n’a jamais été scientifiquement prouvé !

C’est une hypothèse qui est utilisée pour pousser les mères atteintes du virus Zyka à avorter.

« Le gouvernement devrait se préoccuper de fournir des soins médicaux adéquats aux femmes enceintes atteintes par zika, suspectées ou diagnostiquées, et un soutien concret plutôt que de leur proposer d’avorter. »

Les évêques estiment que les femmes n’ont pas un réel accès à l’information et que toute cette situation est utilisée afin d’exploiter leur peur pour les conduire à prendre la décision de l’avortement.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.