Walter Hooper, l’homme qui a dédié sa vie à la promotion des écrits de C. S. Lewis est décédé

Lundi, Walter Hooper l’homme qui a consacré sa vie à préserver et promouvoir les écrits de C. S. Lewis est décédé après avoir contracté la Covid-19. 

Originaire de Caroline du Nord, Walter Hooper a brièvement été le secrétaire littéraire du célèbre écrivain anglais chrétien C.S.Lewis, jusqu’à sa mort en 1963. À la suite de quoi il a quitté son poste d’enseignant dans le Kentucky pour gérer le domaine littéraire de l’auteur, faisant la promotion de son oeuvre jusqu’à la fin de sa vie.

Walter Hooper s’est éteint lundi à l’âge de 89 ans alors qu’il était atteint de la Covid-19.

Christianity Today évoque le destin de cet homme qui a dédié sa vie à faire vivre le patrimoine littéraire d’un des plus grands auteurs chrétiens.

Walter Hooper est né en Caroline du Nord, en 1931. Il a étudié la littérature et l’éducation à l’Université de Caroline du Nord de Chapel Hill. Fervent croyant, il est attaché à l’église anglicane jusqu’à sa conversion au catholicisme en 1988.

C’est à l’université qu’il entend pour la première fois parler de C. S. Lewis alors qu’un joueur de football évoque la lecture de « The Screwtape Letters » (« Tactique du diable » dans la traduction française). Fasciné par ce récit, Walter Hooper souhaite en savoir plus sur l’auteur.

La bibliothèque du campus ne vend aucun ouvrage de C. S. Lewis, seulement la traduction moderne de J. B. Phillips des épîtres bibliques, « Lettres aux jeunes églises », dont l’introduction a été rédigé par Lewis. L’introduction, qui présente un argument sur la manière dont Dieu est entré dans le monde par l’Incarnation et se révèle à nous encore aujourd’hui, va changer la vie de Hooper.

C’est seulement une dizaine d’années plus tard, alors qu’il travaille à l’écriture d’un livre portant sur l’auteur de Narnia que Walter Hooper va rencontrer son héros à Oxford. C’est à l’issue de cette rencontre qu’il devient le secrétaire littéraire de Lewis peu de temps avant que celui-ci ne décède. Après quoi, Walter Hooper va dédier sa vie à l’oeuvre de cet écrivain qu’il admire tant, déclarant qu’il ne peut imaginer un meilleur moyen de « vivre sa vie que de travailler pour faire connaître son oeuvre ».

Au cours de sa carrière, il a édité plus de 30 recueils de C. S. Lewis, annoté quatre volumes de lettres de l’auteur, publié sa première biographie autorisée ainsi qu’un certain nombre de livres de référence. En 2009, il ra reçu le prix du Marion E. Wade Center du Wheaton College, qui promeut la pertinence continue de la littérature de C. S. Lewis et de son cercle d’écrivains chrétiens.

À l’annonce du décès de Walter Hooper, de nombreux posts ont été publiés sur Twitter pour rendre un dernier hommage à celui qui fut « heureux d’être constamment dans l’ombre de Lewis et de son Dieu ».

C.P

Crédit image : drewplaysdrums de Pixabay

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.