Info Chrétienne a besoin de vous

Chères lectrices et chers lecteurs, nous avons besoin de vous aujourd'hui.

Info Chrétienne est un service de presse 100% gratuit et sans publicité, notre survie dépend de votre soutien.

Cliquez maintenant ici pour faire un don maintenant pour soutenir Info Chrétienne.

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.

Yakubu, 6 ans, Afsa, 9 ans, et leurs grands-parents sont morts brûlés dans leur maison parce qu’ils étaient chrétiens

Deux enfants et leurs grands-parents ont été tués à cause de leur foi en Ouganda.

Ali Nakabale est le père de Yakubu et Afsa. Il pleure la mort de ses enfants et de ses parents. Ils ont péri dans l’incendie criminel de leur maison, à Nakaseke en Ouganda. La femme d’Ali et d’autres musulmans n’avaient pas supporté leur conversion au christianisme. Au milieu de la nuit, ils ont mis le feu à la maison où dormaient les enfants et leurs grands-parents.

Ali, 36 ans, et sa mère Nankya Hamidah, 56 ans, étaient devenus chrétiens lors d’une réunion d’évangélisation en plein-air. Ils ont alors commencé à se rendre à l’église. Un jour, le petit Yakubu a voulu raconter la réunion à sa mère. Elle est alors entrée dans une grande colère et a battu son fils. Puis elle a quitté la maison familiale. Ali raconte qu’ensuite, plus aucun musulman n’est venu lui rendre visite.

Le père était chez sa tante quand le drame a eu lieu. Il témoigne à Morning Star News.

« En arrivant chez moi, j’ai trouvé la maison détruite par un incendie qui a brûlé les quatre membres de ma famille, y compris mes deux enfants. En arrivant à la morgue, j’ai trouvé leurs corps brûlés. On ne pouvait plus les reconnaître. »

C’est un voisin qui a raconté les faits, qui se sont déroulés le 20 août à 1 heure du matin, à proximité de la capitale Kampala.

« Nous avons vu le feu sortir de la maison de Hamidah avec des chants de musulmans disant : ‘Allah Akbar’. En arrivant sur les lieux de l’incident, nous avons constaté que la maison avait été rasée, tuant les quatre membres de la famille. »

Une source qui a souhaité rester anonyme explique qu’Ali Nakabale, désormais gardé dans un lieu secret, est « déprimé » et craint pour sa vie.

« Nakabale est déprimé et interroge Dieu sur la mort brutale de ses deux petits enfants. Il a besoin de conseils et de prières en ce moment difficile. »

La liberté religieuse est pourtant garantie par la Constitution ougandaise, qui stipule également qu’il n’y a pas de religion d’État. Les chrétiens y sont majoritaires, les musulmans représentent 13,7% de la population.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.