#YemenCantWait : Le die-in de 12 ONG à Paris

Les organisations dénoncent « la complicité » de la France.

Le 25 mars marque le sixième anniversaire de la guerre au Yémen. À cette occasion, douze organisations non-gouvernementales, parmi lesquels Médecins du Monde et Amnesty International, ont appelé le président Macron « à mettre fin à la complicité silencieuse de la France en cessant ses ventes d’armes aux États parties au conflit ».

Les militants ont pour ce faire organisé un die-in jeudi, à Paris, place de la République.

L’organisation Médecins du Monde précise qu’en janvier « le président des États-Unis, premier exportateur d’armes au monde, a annoncé la suspension de ventes d’armes aux belligérants au Yémen » puis ajoute que, « au même moment, l’Italie a adopté la décision historique, suite aux demandes incessantes de la société civile, d’annuler la livraison de plusieurs milliers de bombes et missiles à la coalition en conflit au Yémen ». Mais l’ONG poursuit en affirmant :

« Le gouvernement français, lui, poursuit inlassablement ses transferts d’armement vers des pays impliqués dans le conflit au Yémen, et ce, malgré les rapports et alertes répétés, depuis maintenant six ans, des organisations de la société civile et des Nations unies sur les crimes de guerre commis au Yémen. »

Amnesty International dit également « Non à la complicité de la France au Yémen ». L’organisation l’affirme, « en poursuivant ses transferts de matériel militaire à l’Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis, le ‘pays des droits de l’Homme’ prend le risque que ses armes soient utilisées contre des civils ».

M.C.

Crédit image : akramalrasny / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.