Zhang, un chrétien chinois, raconte son arrestation et les menaces qui pèsent désormais sur sa famille

Zhang a été arrêté par la police chinoise. Accusé de conspiration, il doit déménager pour protéger sa famille.

Monsieur Zhang est un chrétien de l’église Early Rain Covenant Church. De nombreux membres de cette église chinoise subissent, de manière accrue, discrimination et persécution. Le pasteur Wang Yi, enlevé, est toujours en détention. Zhang raconte sur la page Facebook de la communauté son arrestation et les menaces que le gouvernement fait peser sur sa famille.

Zhang commence par expliquer qu’il a déjà dû déménager à 2 reprises à cause de sa foi.

« Vais-je devoir déménager une troisième fois ? […] Je ne sais pas où aller la prochaine fois. »

De retour chez lui à l’issue d’un voyage d’affaire, Zhang remarque que l’eau et l’électricité ont été coupées. Alors qu’il allait appeler les services techniques, quelqu’un frappe à la porte pour lui dire qu’il doit aller s’enregistrer au niveau de la communauté, ce qu’il fait. De retour chez lui, un policier l’intercepte et lui demande de venir avec lui au commissariat de police de Baohe. Il ajoute qu’il a fait couper son eau et son électricité.

Zhang raconte qu’en chemin, ils ont une conversation courtoise. Après deux heures d’attente, il est interrogé par un gradé qui l’informe qu’il doit déménager immédiatement. Il explique qu’il est accusé de conspiration. Il risque la prison avec sa femme. Son enfant serait alors envoyé en foyer.

« Si nous ne déménageons pas, ils mettront ma femme et moi en prison et notre enfant en foyer. »

Face à cette persécution, le chrétien explique alors que de multiples questions lui viennent en tête.

« Est-ce ainsi qu’un homme de votre autorité devrait parler ? Est-ce que ainsi que la police du peuple devrait servir ses citoyens ? Est-ce le genre de ‘père’ que les gens ont élevé ? Chengdu est-elle si grande qu’elle ne peut pas accueillir un couple qui croit en Christ ? Qu ‘ est-ce qui est arrivé à Chengdu ? »

À la fin de son témoignage, Zhang affirme qu’il tentera de les aimer et de prier pour eux comme Dieu le lui demande.

« Dieu, tu dis que même si les autres nous traitent comme ça, nous devrions les aimer, mais c’est vraiment difficile pour moi. Je ferai de mon mieux pour les aimer et pour prier pour eux. »

M.C.

Lire aussi sur le même sujet :

Bouleversant : Leur église est fermée par les autorités… Ils célèbrent le Seigneur en plein air et sont arrêtés en louant Dieu

Un pasteur et une centaine de chrétiens interpellés par la police chinoise : « La persécution est un prix digne d’être payé »

Chine : Le Parti oblige les chrétiens à chanter les louanges du régime communiste pendant les cultes

Chine : Libération de l’épouse du pasteur Wang Yi après 6 mois de prison

Chine : Retour sur une année de persécution accrue

Chine : arrestations massives de chrétiens dans la province du Shandong

En Chine, les « mini-Judas » peuvent toucher 1490€ en dénonçant des chrétiens

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.