Massacre de l’église d’Owo : Le prêtre témoigne de l’horreur

shutterstock_image-2022-06-17T092012.636.jpg

Andrew Adeniyi Abayomi raconte le massacre de son église au Nigeria, au cours duquel 22 personnes sont mortes.

Andrew Adeniyi Abayomi est le prêtre de l’église St Francis Xavier à Owo, dans l’État d’Ondo au Nigeria. Interrogé par l’organisation Aide à l’Eglise en Détresse, il revient sur le massacre de son église, au cours duquel 22 personnes sont mortes.

Le prêtre explique que des assaillants s’étaient mêlés aux fidèles lors de la messe. A l’issue de la messe, tout a commencé par des cris, « Père, des tireurs inconnus ! ». Puis le prêtre parle de plusieurs explosions. L’attaque aurait selon lui duré une vingtaine de minutes.

Andrew Adeniyi Abayomi explique ensuite que de nombreux paroissiens, notamment des enfants, se sont précipités vers lui.

« Je suis resté dans la partie intérieure de la sacristie. Je ne pouvais pas courir car j’étais entouré d’enfants, tandis que des adultes se cramponnaient à moi, certains même à l’intérieur de ma chasuble. Je les ai protégés comme une poule protège ses poussins. »

Le prêtre ajoute que l’identité des assaillants n’est pas connue, mais évoque la présence de « groupes militants (qui) mobilisent des gens dans le sud-ouest et dans d’autres parties du pays ».

M.C.

Crédit image : Shutterstock.com / Wirestock Creators

Articles récents >

Résumé des actualités du 14 juin 2024

outlined-grey clock icon

Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite