La Déclaration des Droits Sexuels ouvrirait une voie royale à la pédophilie en gommant le concept de minorité sexuelle

“Éduquer sexuellement les mineurs”. C’est là le projet de la “Déclaration des Droits sexuels”, et selon Ariane Bilheran, il s’agit d’une grave dérive qui ouvre la porte à la perversion de la pédophilie.

Pour cette psychologue clinicienne, docteur en psycho-pathologie, la Déclaration des Droits Sexuels est une imposture. Dans son livre “L’imposture des droits sexuels, ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial”, Ariane fait la démonstration que la déclaration “fait sauter juridiquement le concept juridique de minorité sexuelle”. Le texte laisserait donc le champ libre à la perversion et à la pédophilie. Pour Ariane,

“L’existence de dérives graves en France au travers de la prétention des adultes à éduquer sexuellement des mineurs sexuels[…]Le texte ‘Déclaration des droits sexuels’ décrit une dérive pédophile sous couvert de lutter pour les droits des homosexuels, le droit des femmes, le droit à la santé, à la prévention. La perversion fonctionne toujours comme cela.”

Partager cette video sur Facebook

Cette chercheuse et spécialiste de l’analyse de la psychologie du pouvoir et des pouvoirs déviants, s’est intéressée aux processus manipulateurs et totalitaires au sein du langage. Pour elle, ce texte pourrait servir de bien sombres desseins, dont les enfants seraient les premières victimes innocentes.

“Les mots qui dénomment le réel ou le renomment autrement, nous conduisent aux pires tragédies de l’Histoire.”

Partager cette image sur Facebook

La rédaction

Source : Ariane Bilheran

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?